Presentation Groupe de mobilité Structures d'accueil



Gênes


Présentation du Pays


Italie



Données

République parlementaire
Fête nationale : 2 juin
Langue officielle : Italien
Indicatif téléphonique : 39

Capitale : Rome
Superficie : 302 073 km²
Population : 60.48 millions
Date d'adhésion UE: 1957

Taux de croissance : 0,9 %
Taux de chômage : 10,2 %

Source : https://eacea.ec.europa.eu


Le système éducatif



Principales caractéristiques du système éducatif


Gouvernance

Le système éducatif est organisé selon les principes de subsidiarité et d'autonomie des institutions. L'État a des compétences législatives exclusives en matière d'organisation générale du système éducatif (par exemple, normes minimales d'éducation, personnel scolaire, assurance qualité, ressources financières de l'État). Le Ministère de l'éducation, de l'université et de la recherche (MIUR) est responsable de l'administration générale de l'éducation au niveau national. Ses bureaux décentralisés (Uffici Scolastici Regionali) garantissent l'application des dispositions générales et le respect des exigences minimales de performance et des normes.
Les régions ont une responsabilité conjointe avec l'État dans certains secteurs du système éducatif (par exemple, le calendrier scolaire, la répartition des écoles sur leur territoire, le droit d'étudier au niveau supérieur). Les régions ont une compétence législative exclusive dans l'organisation du système régional d'enseignement et de formation professionnels.
Les autorités locales organisent l'offre (par exemple l'entretien des locaux, la fusion ou la création d'écoles, le transport des élèves).

Les écoles disposent d'une grande autonomie : elles définissent les programmes, élargissent l'offre éducative, organisent l'enseignement (temps scolaire et groupes d'élèves). Tous les trois ans, les écoles élaborent leur propre Plan pour l'offre éducative (PTOF).

Au niveau de l'enseignement supérieur, les universités et les établissements d'enseignement artistique et musical de haut niveau (Afam) disposent d'une autonomie statutaire, réglementaire, pédagogique et organisationnelle.


Prestataires

Le système éducatif italien est essentiellement un système public d'État. Toutefois, les sujets privés et les organismes publics peuvent créer des établissements d'enseignement. Ces écoles non étatiques peuvent être soit égales aux écoles publiques (appelées scuole paritarie), soit simplement privées. Ces derniers ne peuvent pas émettre de qualifications. L'État finance directement les écoles publiques. Les écoles paritaires reçoivent des contributions de l'État selon des critères établis annuellement par le Ministère de l'éducation. L'école parentale pendant la scolarité obligatoire n'est une option possible que sous certaines conditions. Les élèves fréquentant une école purement privée ou une école parentale doivent passer des examens spécifiques pour prouver l'acquisition des compétences attendues.


Inclusion

L'éducation à tous les niveaux doit être ouverte à tous : les citoyens italiens comme les mineurs étrangers, qu'ils soient ressortissants de pays de l'UE ou non. L'enseignement obligatoire est gratuit. Le principe d'inclusion s'applique également aux élèves handicapés, aux élèves socialement et économiquement défavorisés et aux élèves immigrés. Dans de telles circonstances, les mesures se concentrent sur la personnalisation et la flexibilité didactique et, dans le cas des immigrants ayant un faible niveau d'italien, sur le soutien linguistique. L'État garantit également le droit à l'éducation aux élèves/étudiants qui ne peuvent pas aller à l'école parce qu'ils sont hospitalisés, détenus ou à la maison pour une longue maladie.


Profession d'enseignant

L'éducation initiale des enseignants de l'enseignement préprimaire à l'enseignement secondaire supérieur se déroule au niveau supérieur et les programmes conduisent à l'obtention d'un diplôme de master. Les programmes d'enseignement aux niveaux préprimaire et primaire diffèrent des programmes d'enseignement au niveau secondaire. Les enseignants du préprimaire et du primaire doivent être titulaires d'un master à l'issue d'un programme universitaire spécifique de 5 ans à cycle unique. Le programme vise l'acquisition de compétences à la fois liées à la matière et à l'enseignement et comprend des activités de stage à partir de la deuxième année d'études. Les enseignants du secondaire doivent être titulaires d'un master à l'issue d'un programme de deuxième cycle de deux ans, soit dans les universités, soit dans les institutions de l'Afam (pour les professeurs d'arts, de musique et de danse). Le programme vise l'acquisition de compétences liées à la matière. Après l'obtention de la qualification pertinente, les futurs enseignants devraient passer un concours ouvert au niveau national. Ceux qui réussissent le concours commencent une formation de trois ans qui, si elle est évaluée positivement, donne accès à un contrat à durée indéterminée. Cette procédure de recrutement des enseignants du secondaire a été introduite récemment. Jusqu'en 2015, après avoir achevé le programme de deuxième cycle de deux ans, les enseignants sont tenus de suivre un stage d'un an visant à acquérir des compétences en matière d'enseignement. La formation professionnelle continue est obligatoire.

Les étapes du système éducatif


Le système italien d'éducation et de formation comprend les SÉGE (service de garde à l’enfance de 0-3 et 3-6), l'enseignement primaire, secondaire, postsecondaire et supérieur.
Services éducatifs et de garde à l'enfance (SÉGE)
Les SÉGE pour les enfants de moins de 3 ans sont offerts par les services éducatifs (servizi educativi).
Les SÉGE pour les enfants âgés de 3 à 6 ans sont disponibles dans les écoles préprimaires (scuole dell'infanzia).
Les deux offres forment un système unique de SÉGE, appelé " système intégré ", qui fait partie du système éducatif et n'est pas obligatoire. Bien que faisant partie du même système, les CEEC 0-3 sont organisés par les Régions selon les législations régionales uniques. L'offre 3-6 est sous la responsabilité du Ministère de l'éducation.


Enseignement obligatoire

L'enseignement obligatoire commence à l'âge de 6 ans et dure de 10 à 16 ans. Il couvre l'ensemble du premier cycle d'enseignement et deux années du deuxième cycle. Les deux dernières années de l'enseignement obligatoire peuvent être suivies soit dans un établissement d'enseignement secondaire supérieur, soit dans le cadre du système régional d'enseignement et de formation professionnels.
L'enseignement obligatoire peut être dispensé soit à l'école publique, soit à l'école paritaire, soit, sous certaines conditions, dans des écoles privées ou à domicile.
En outre, toute personne a le droit et le devoir (diritto/dovere) de recevoir une éducation et une formation pendant au moins 12 ans au sein du système éducatif ou jusqu'à ce qu'elle ait obtenu une qualification professionnelle de trois ans à l'âge de 18 ans.


Premier cycle d'enseignement

Le premier cycle de l'enseignement est obligatoire et se compose de l'enseignement primaire et secondaire inférieur. L'enseignement primaire (scuola primaria) commence à l'âge de 6 ans et dure 5 ans. L'enseignement secondaire inférieur (scuola secondaria di I grado) commence à 11 ans et dure 3 ans. Dans le premier cycle, les élèves passent d'un niveau à l'autre sans examen. A la fin du premier cycle d'enseignement, les élèves qui réussissent l'examen d'État final passent directement au deuxième cycle, dont les deux premières années sont obligatoires.


Deuxième cycle de l'enseignement

Le deuxième cycle de l'enseignement commence à l'âge de 14 ans et offre deux parcours différents :

  • l'enseignement secondaire supérieur
  • le système régional de formation professionnelle (IFP)
  • Les deux premières années du deuxième cycle de l'enseignement sont obligatoires

L'enseignement secondaire supérieur (scuola secondaria di II grado) offre à la fois des programmes généraux (liceo) et professionnels (techniques et professionnels). Les cours durent 5 ans. A la fin du deuxième cycle de l'enseignement secondaire, les élèves qui réussissent l'examen final reçoivent un certificat qui leur donne accès à l'enseignement supérieur. Le système régional de formation professionnelle (IFP) propose des formations de trois ou quatre ans organisées par des organismes de formation agréés ou par des lycées. A la fin des cours régionaux, les apprenants reçoivent une qualification qui leur donne accès à des cours professionnels régionaux de deuxième cycle ou, sous certaines conditions, à des cours à cycle court au niveau de l'enseignement supérieur.


Les réformes de l'offre de formation professionnelle comprennent :

  • la création de cycles de formation professionnelle de base : ils peuvent être suivis par des élèves âgés de 15 à 17 ans, parmi d'autres conditions d'admission qui ont été établies
  • le développement par les autorités éducatives de la formation professionnelle duale dans le système éducatif.
  • L'enseignement supérieur comprend les études universitaires et professionnelles. L'enseignement universitaire est dispensé dans les universités et la formation professionnelle avancée est dispensée dans les mêmes établissements que ceux qui offrent une formation professionnelle intermédiaire.


Pour aller plus loin :






Groupe de mobilité


Établissement
Ville
Poste
Ecole Elémentaire Mistral
Aix-en-Provence
Directrice
Collège Rocher du Dragon
Aix-en-Provence
Principal
Collège Rocher du Dragon
Aix-en-Provence
Enseignante
Lycée des métiers Gambetta
Aix-en-Provence
Conseiller principal d'éducation
Lycée des métiers Gambetta
Aix-en-Provence
Enseignante
Inspection des Hautes-Alpes
Gap
Conseillère technique
Rectorat
Aix-en-Provence
Inspecteur d'anglais
Collège Jas de Bouffan
Aix-en-Provence
Principal adjoint




Structures d'accueil


Type de structure
Site d'observation